La Revue satirique de la Choucrouterie

Dim. 23 avril à 17h

Tous publics
durée : 1h30

Réserver

En 23 saisons, la revue satirique de la Chouc’ s’est faite une place privilégiée dans le paysage alsacien. Elle réunit, à elle seule, près de 14 000 spectateurs par an, de novembre à avril.

Humour à l’alsacienne, en alsacien

Les Alsaciens aiment la satire et ils aiment rire en alsacien, dans cette langue savoureuse, parfois rugueuse mais surtout drôle avec des expressions « hhénaurmes. » Héritière de l’immense cabarettiste Germain Muller, la Chouc’ poursuit sa mission de salubrité publique visant à rire de tout, et surtout de soi-même, avec tout le monde.

Pour sa 23e revue satirique, la troupe de Roger Siffer passera à la moulinette les politiques locaux, se moquera des Lorrains, des Ardennais et des Champenois dans notre belle ACAL, parlera de la montée des nationalismes et autres populismes, du Racing, taillera un costard à « Chilbert » de Colmar et caricaturera l’actualité marquante de l’année. Elle n’oubliera pas non plus d’égratigner au passage quelques phénomènes de société en sketches ou en chansons. L’important c’est de rire. Dieu merci, soupire Roger, aucune chanson ne fera changer l’opinion politique des spectateurs. « Si les chansons avaient ce pouvoir, les politiques se mettraient à chanter et ils nous emmerdent déjà bien assez comme ça. »


Production : APCA - Théâtre de la Choucrouterie – Soutiens : Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Conseil Départemental du Bas-Rhin, Ville de Strasbourg, DNA, Crédit Mutuel Centre Est Europe, CroisiEurope, RG Peinture Guy Riss et Aquatique Show International


Le Théâtre de la Choucrouterie (Alsace)

Direction : Roger Siffer
Mise en scène : Pierre Diependaële et Louis Ziegler
Jeu : Laurence Bergmiller, Sébastien Bizzotto, Arthur Gander, Margaux Lagleize, Susanne Mayer, Guy Riss, Jean-Pierre Schlagg et Roger Siffer
Piano : Erwin Siffer (en alternance avec un autre interprète)
Chorégraphies : Étienne Fanteguzzi

Vous aimerez aussi

Le Grand Tremplin de l'humour 2016

Les quinquas nerveux