Ven. 28 avril à 14h et 20h30

Tous publics
durée : 1h

Réserver

Autour du spectacle

  • Répétition publique, en entrée libre, jeudi 27 avril à 18h.
  • Atelier chorégraphique, sur réservation, mardi 25 avril à 18h en salle festive (voir rubrique actions culturelles / autour des spectacles).
GENRE :  Danse hip-hop

Résidence de création

Un solo. Un trio. Deux pièces qui, parlant de liberté, interrogent la notion d'enfermement et toutes les formes d'asservissements qui pèsent sur les destinées individuelles.

Qui est le plus enfermé ? Celui cloîtré dans un lieu, ou celui entravé par ses habitudes, ses croyances et ses limites ? Sol’eau et Clandestiné déconstruisent toutes les formes d'enfermements, physiques, mentales ou sociales, qui paralysent l'action comme l'esprit, les corsètent dans les schémas préétablis. Danser dans des espaces exigus, avec des palmes ou sur une surface mouillée, sans appui : des contraintes de jeu qui sont autant de barrières à dépasser pour apprendre, chemin faisant, à s'ouvrir vers de nouveaux horizons.

Accepter le changement. Laisser son passé derrière soi et franchir les frontières pour enfin, être libre. Un message porté avec poésie, dérision et toujours beaucoup de fougue par les quatre danseurs.


Compagnie Achak (Puy-de-Dôme)

Sol'eau
Chorégraphie, interprète : Laurent Kong A Siou

Clandestiné
Chorégraphie, interprètes : Alexis Sadefo, Franz Cadiche et Timothée Chaumont
Lumières : Laurent Kong A Siou

Vous aimerez aussi

Cupidon s'en fout