Double assassinat dans la rue Morgue

Marginalia

Genre : Théâtre

Une jeune fille et sa mère ont été assassinées dans une pièce fermée, sans issue ni indice. Aucun mobile ne semble exister. Belle occasion pour Charles Auguste Dupin, aristocrate déchu à l’humeur excentrique, de commencer à raisonner. Il est doté d’extraordinaires facultés d’analyse et d’observation et saura reconstituer les circonstances de ce meurtre d’une sauvagerie bestiale…

Tel un kaléidoscope, la technique déployée par le Collectif 8 permet d’éclairer la scène du crime sous toutes ses facettes. Après La Religieuse, la compagnie revient aux Tanzmatten pour un spectacle qui propose une immersion dans l’univers fantastique d’Edgar Allan Poe. Entre théâtre, arts visuels et sonore, Double assassinat dans la rue Morgue est le tout premier récit policier qui met en scène la figure du détective. Le Chevalier Charles Auguste Dupin, ancêtre de Sherlock Holmes, entraîne le spectateur dans une enquête au cœur des mécanismes vertigineux de l’âme humaine.

Normal : 17 € / réduit : 15 € abonné : 12 € / - 15 ans : 5,5 €

Majoration de 2 € en caisse du soir

Ven. 22 mars 20h30

À partir de 15 ans. 1h15

« La mise en scène de Gaële Boghossian fait appel à des moyens audiovisuels recherchés, pertinents et parfaitement maîtrisés. L’ensemble du spectacle se déroule à un rythme effréné avec une précision millimétrée, tout à fait en phase avec l’agilité intellectuelle et la précision de Dupin. »  Le Bruit du Off

Collectif 8 (Alpes-Maritimes)

D'après la pièce d'Edgar Allan Poe

traduite par Charles Baudelaire

Mise en scène : Gaële Boghossian

Création vidéo : Paulo Correia

Création sonore : Clément Althaus

Création lumières : Samuèle Dumas

Jeu : Paulo Correia et Fabien Grenon

Scénographie : Collectif 8 d’après

une création de Jean-Pierre Laporte

Soutiens : Anthea-Antipolis, Théâtre d’Antibes, Mediacom, l’Entre-Pont, et la Diacosmie de l’Opéra de Nice.

Région Provence Alpes- Côte d’Azur, Département

des Alpes Maritimes, Ville de Nice