Réparer les vivants

Genre : Théâtre

Comment le cœur de Simon, 19 ans, peut remplacer celui de Claire, 50 ans, au terme d’une course contre la montre captivante ? Le don d’organe est une générosité absolue. Gratuit, anonyme, il donne rien moins que la vie. Et c’est souvent un choix à faire au sommet de la douleur par des proches qui entourent un corps qui a l’air de dormir. La question qui se pose alors est un vrai choix de société, auquel une des deux réponses possibles est un altruisme héroïque et secret.

Réparer les vivants, d’après le roman à succès de Maylis de Kerangal, est une aventure intime et collective autour d’un organe symbole de la vie et lieu de toutes les émotions.

La scénographie ouverte permettant le passage rapide d’un lieu à l’autre, un décor épuré composé d’une simple boîte de velours noirs et d’un cyclo en fond, et un jeu de lumière et d’imagerie médicale subtilement maîtrisés par l’éclairagiste se mettent au service de cette histoire qui réconcilie finitude et génie humain, le tout avec suspense et une rapidité propre à notre époque.

Normal : 17 € / réduit : 15 €  abonné : 12 € / - 15 ans : 5,5 €

Majoration de 2 € en caisse du soir

Mar. 5 mars 20h30

À partir de 14 ans. 1h30

« On est face à un mélodrame pudique, à l’émotion subtile, Réparer les Vivants bouleverse non pas par la tristesse des évènements mais la lumière qui les traversent. » Culturopoing

Maylis de Kerangal Emmanuel Noblet (Rouen)

D’après le roman de Maylis de Kerangal

Adaptation et mise en scène : Emmanuel Noblet avec Benjamin Guillard

Jeu : Thomas Germaine

Eclairagiste et vidéaste : Arno Veyrat

Créateur son : Sébastien Trouvé

Designer sonore : Cristián Sotomayor

Imagerie médicale : Pierre-Yves Litzler

Régisseur général : Johan Allanic

Voix : Maylis de Kerangal, Alix Poisson, Vincent Garanger, Benjamin Guillard, Constance Dollé, Stéphane Facco, Évelyne Pelerin, Anthony Poupard, Olivier Saladin et Hélène Viviès

Soutiens :  Ville de Rouen. Production déléguée Centre Dramatique National de Normandie-Rouen

Coproduction Théâtre Montansier de Versailles

avec le soutien du Préau Centre Dramatique de Normandie - Vire, ODIA Normandie, La Cie Comédiamuse – Espace Rotonde