On voudrait revivre

Genre : Musique / théâtre - En mai, chante ! Ce kil te plaît

Le spectacle commence par une vieille interview de Manset et cette idée que Léopoldine et Maxime vont virevolter dans leurs propres imaginaires, jusqu’à la confusion entre ce que nous connaissons (ou pas) de Manset et la réappropriation des deux auteurs. Un studio d’enregistrement reconstitué. Un lieu tout à la fois intime et collectif. Quelques notes retentissent. Mais où sont passées les lumières qui nous guidaient ?

À l’origine de ce projet, il y a la découverte d’un talent à part dans le monde de la chanson française. Un artiste inclassable et déroutant qui préfère le travail en solitaire, loin du public et des medias et qui ne s'est jamais produit sur scène : Gérard Manset. Vient alors un désir, une folie : partager cette musique, sans faire un concert, avec les outils du théâtre.

Léopoldine Hummel, révélation récente de la scène chanson et Maxime Kerzanet s’emparent de cet univers énigmatique sous le regard de Chloé Brugnon. Entre musique et théâtre, apparaît alors un dialogue tendre et exubérant, un voyage poétique qui met à jour nos beautés et nos failles et nous invite à entrer dans le rêve.

normal : 17 € / réduit : 15 € / abonné : 12 € / jeune : 8 €
Pass' chanson (Nach + Jules Box + Alex Beaupain + On voudrait revivre) : 35 €

Majoration de 2 € en caisse du soir

Jeu. 14 mai 20h30

À partir de 13 ans. 1h25

« Un spectacle hybride et audacieux autour des chansons de Gérard Manset.» Toute la Culture

Compagnie Claire Sergent (Reims)

Spectacle écrit à partir des chansons de Gérard Manset
Mise en scène : Chloé Brugnon
Jeu et création musicale : Léopoldine Hummel et Maxime Kerzanet
Costumes et accessoires : Jennifer Minard
Scénographie : Félix Taulelle
Lumières : Hugo Dragone
Régie son et générale : Mathieu Diemert
Production : Laurène Allary
Administration : Christel Davoult

Production Compagnie Claire Sergent, coproduction La Comédie de Reims-CDN, le Théâtre Antoine Vitez (Ivry-sur-seine), la Sale Vasse (Nantes). Ce projet a bénéficié du dispositif «laboratoires» du CDN de Besançon-Franche-Comté. Soutiens: la DRAC Grand-Est, le Conseil Régional Grand-Est, le Conseil départemental de la Marne, la Ville de Reims, la SPEDIDAM.