Les passagers de l'aube

Genre : Théâtre

Un patient évoque son expérience de mort imminente et vient bousculer les certitudes d’un brillant interne en médecine. En proie au doute, le futur médecin met en danger sa carrière professionnelle, une amitié sincère et sa relation amoureuse. Les blouses blanches se dressent, sûres d’elles, comme pour symboliser la science et la connaissance face au vécu et à l’expérience. Là où certaines civilisations opposent la vie à la mort, d’autres y opposent la naissance et y voient le passage d’un état de conscience à un autre.

Le rôle principal de l’interne en médecine est joué par Grégory Corre, nominé aux Molières dans la catégorie révélation masculine. Avec Les Passagers de l’aube, Violaine Arsac signe sa troisième création théâtrale. À travers ses personnages, elle vient ébranler des croyances collectives solidement ancrées. Elle met en scène un lien impossible entre science et spiritualité, porté par une histoire d’amour hors du commun.

Inspirée de faits scientifiques réels, cette pièce vient bouleverser les esprits les plus cartésiens.

normal : 20€ / réduit : 18€ / abonné : 14€ / jeune : 10€

Majoration de 2 € en caisse du soir

Jeu. 7 janvier 20h30

Tout public. 1h30

« De la densité de l’intrigue à la mise en scène, cette pièce de Violaine Arsac réussit partout, et d’abord sur le fond. Et si quelque chose, en nous, ne mourrait jamais ? À ne pas rater. »
Marianne

Compagnie Le Théâtre des Possibles (Montrouge)

Texte et mise en scène : Violaine Arsac
Avec Grégory Corre, Florence Coste, Mathilde Moulinat, Nicolas Taffin
Chorégraphies : Olivier Bénard
Lumières : Stéphane Baquet
Décors : Caroline Mexme
Costumes : Clémentine Savarit
Clin d'oeil musical : Stéphane Corbin
Graphisme : Cédric Malek
Production : le Théâtre des Possibles, Atelier Théâtre Actuel, ZD Productions

Avec le soutien de la Ville de Montrouge, l’ADAMI, la SPEDIDAM, le Fond SACD Avignon Off Théâtre, le Fonds de soutien AF&C, le Théâtre La Luna, les Théâtres de Saint-Malo et l'INREES.