Résidences d'artistes en mai et juin

The One Armed Man

Du 30 avril au 2 mai

Il n'a pas de nom, juste un surnom, The one armed man. Musicien mystérieux tout droit sorti d' un film de David Lynch. Il parcourt son Amérique et transforme ses histoires d'amours déçues et de vies minables en bravoures blues et folk. Fils spirituel de Tom Waits, il a préféré son âme à la gloire facile.
C'est aux Tanzmatten qu'il posera ses valises, le temps de travailler la création lumière de son nouveau set.

Banditminuit

Du 5 au 7 mai

Ses créations musicales se démarquent par sa sensibilité et ses textes acérés. Il nous transporte dans un univers à la fois doux et planant.
Originaire de Strasbourg, il sort son premier album « MINUIT », sous l’identité d’un personnage, une part de lui-même, Banditminuit.
Gagnant de la scène repérage chanson française 2021, l'artiste travaillera la création lumière d'un set de 30 minutes qu'il aura le privilège de présenter sur la scène des Inouïs du Printemps de Bourges.

Cette résidence est possible grâce au soutien de la Région Grand Est et de la Collectivité Européenne d'Alsace.
En partenariat avec Zone 51 / Crma Alsace centrale, les MJC Le Vivarium et La Bouilloire et l'antenne Alsace des Inouïs.

Amilia Trio

Du 10 au 12 mai

Formation de trois musiciens aguerris (Christophe Rieger : saxophone; Guillaume Nuss : sousaphone; Frédéric Guérin : batterie), Amilia Trio vous invite à découvrir des musiques ensoleillées sous un angle jazzy et en partie improvisées. Ils profiterons de cette période de résidence pour travailler la ligne artistique qui prédominera sur scène et apporter du sel à ce tout nouveau projet. L'équipe des Tanzmatten aura bien du mal à résister à l'appel de la danse.

 

Chawa, pièce de ma mémoire

Du 17 au 21 mai

Écrit et interprété par Maud Landau, ce seul-en-scène transpose avec douceur le témoignage d'une grand-mère juive-polonaise.
C'est au travers de sa propose histoire que la comédienne a trouvé la matière nécessaire à la création de cette fiction forte, sincère et proche du réel.
Le temps de résidence aux Tanzmatten sera l'occasion d'adapter la petite forme de son spectacle à un plateau plus ambitieux et de présenter le fruit de son travail à un public de professionnels lors d'une restitution publique à huis clos .

Circle and the trees

Du 8 au 11 juin

Impulsé en mai 2019 par quatre musiciens du Collectif Oh!, Circle and the Trees repose sur l'association atypique de quatre instruments mélodiques sans section rythmique. L'improvisation est au cœur du projet. Elle vient puiser dans le riche terreau d'influences des différents musiciens — jazz, rock, musiques traditionnelles, musiques médiévales — pour produire quelque chose de résolument nouveau.
Les artistes profiteront de cette période de résidence pour travailler la mise en scène du spectacle.

D'où vient le vent ?

Du 14 au 18 juin

Le spectacle déambulation chorégraphique D'où vient le vent ? de la compagnie "Les terre sous les pieds" développe l'art en milieu naturel et amène la culture de proximité dans des lieux inhabituels. Cette création encourage le spectateur à s'interroger sur le lien que nous avons avec la nature, à se projeter lors d'une balade où tout est imagination. Aujourd'hui, la compagnie souhaite proposer le processus inverse : amener la nature dans les murs. Le temps de résidence aux Tanzmatten sera l'occasion pour la danseuse Axelle Schmitt-Rocoulet de s’immerger complètement dans l'adaptation au plateau.

En partenariat avec LaCuisine à Muttersholtz.