Ko u Ko

Genre : Art visuel / musique

Concentré sur sa table de travail, Kouko Saito répète minutieusement la chorégraphie de ses gestes techniques. Calligraphe et fabricant de hankos, il dessine et grave ces sceaux personnels couramment utilisés au Japon en guise de signature. Filmé et retranscrit en direct sur du washi (papier japonais), son savoir-faire artisanal et ancestral, prend une dimension artistique sur les notes de guitare et de shamisen (luth traditionnel japonais) de Hideaki Tsuji.

Marc Linhoff, metteur en scène de ce spectacle pluridisciplinaire, souhaite communiquer au public la singularité d’un artisanat d’art menacé de disparaître.

La performance est articulée autour du thème du dragon, symbole emblématique de la région du Lac Biwa où vit Kouko Saito et où plusieurs sanctuaires et temples lui sont dédiés. Ses visions européenne et orientale sont abordées à travers sa nature hybride, le lien qu’il établit entre ciel et terre et l’imagerie des combats que lui livrent les hommes.

Une invitation à découvrir un savoir-faire sacré.

normal : 14 € / réduit : 12 € / abonné : 9 € / jeune : 6 €

Majoration de 2 € en caisse du soir

Autour du spectacle

  • Exposition d'estampes, hankos et calligraphies japonaises :  Les 53 relais du Tôkaidô
    du 7 au 18 mars dans la galerie des Tanzmatten
    Exposition sur l'oeuvre du graveur et peintre japonais HIROSHIGE Utagawa (1797-1858), un des derniers grands maitres de l’Ukiyo-e, l’art japonais de l’estampe.
  • Rencontre avec l’artiste à l'issue de la représentation scolaire et visites guidées de l'expo par le CEEJA
  • Ateliers calligraphies animés par Kouko avec traduction par le CEEJA : 15 mars au collège Beathus Rhenanus et 17 mars au collège JJ Waltz
  • Dégustation de thés japonais par les Jardins de Gaïa et dégustation/vente de wagashis (pâtisseries japonaises) par Usagiya le 10 mars de 17h30 à 19h30 (accès libre)
Jeu. 10 mars, 14h30 (scolaire) et 20h30

À partir de 8 ans. 45 min

« Kouko Saito a fait du dragon son thème de prédilection. Création audiovisuelle, musique et performance de calligraphie s'unissent autour de ce symbole. »

Ko U Ko (Alsace / Japon)

Résidence de création

Mise en scène : Marc Linnhoff
Gravure et calligraphie : Kouko Saito
Guitare et shamisen : Hideaki Tsuji
Création vidéo : Marc Linnhoff
Lumières : Raphaël Siefert

Avec le soutien du Centre européen d'études japonaises d'Alsace et du Consulat général du Japon à Strasbourg