Théâtre

Rouge définitif

Jeu. 6 novembre à 20h30
Ven. 7 novembre à 14h et 20h30

Illust:

rouge 7-ok, 118.1 ko, 200x300
Sur le thème des violences faites aux femmes, la compagnie Indigo crée, aux Tanzmatten, un spectacle mêlant théâtre, vidéo et mouvements dansés. Des artistes de tous horizons se réunissent pour porter avec grâce et émotion un thème fort et engagé.

S’appuyant sur le roman d’Anne Monteil-Bauer, Ecchymose, un chœur de femmes à quatre voix raconte ses amours battus, les agressions physiques et verbales, les humiliations, la solitude. Prises dans un flot de tâches ménagères, ces femmes fouillent leur mémoire et reconstituent, sans aucun pathos ni apitoiement, les profanations dont elles ont été les victimes. Leurs mots, leur volonté de rompre le silence sont autant de réfutations à la violence, la honte et l’isolement.

D’un maillage subtil entre la voix, les silences, les réalisations visuelles et sonores, la Compagnie Indigo interroge la puissance de la trace laissée par la violence, et témoigne du courage qu’il faut pour dire et se reconstruire. D’un thème tragique naît sur scène une étrange beauté, un langage poétique fait de correspondances, où les images, les sons, les mouvements se répondent et révèlent une humanité dans ce qu’elle a de plus sensible. Et de plus fragile.


DISTRIBUTION

Compagnie Indigo (Haut-Rhin)
Mise en scène : Anne Monteil-Bauer
Texte : Anne Monteil-Bauer
Jeu : Béatriz Beaucaire, Hélène Hoohs, Clarisse Hagenmuller et Anne K Legeal
Accompagnement chorégraphique : Marie Dufaud
Création vidéo : Marc Linnhoff
Maquillage : Anne K Legeal
Lumières : Raphaël Siefert et Thomas Ruff

publié le 6 octobre 2014

Participez à la scène repérage "chanson française" en mai 2015 !

publié le 23 septembre 2014

On ne se quitte plus...

Suivez toute l’actualité des Tanzmatten sur Facebook

Illust:

facebook, 16.7 ko, 100x100
Pour vous tenir informé(e) de l’actualité de la salle de spectacle, lire les revues de presse, commenter les événements, devenez fans des Tanzmatten !

publié le 18 décembre 2013